Foire aux questions

Quelle est la durée de vie des microfibres ?

Par rapport à la concurrence, elle est très longue. Mes fibres vertes ont une durée de vie d'une dizaine d'années mais je leur fait faire tout et n'importe quoi. Certaines de mes clientes ont les leurs depuis plus de 15 ans et elles n'ont pas bougé !

Pour les chiffons à sécher et la fibre jaune, je ne peux pas vous dire : je n'ai jamais réussi à en venir à bout !

Concernant les chiffons vaisselle, il faut compter environ 3 ou 4 ans de bons services (pour une éponge, c'est beaucoup !). Par contre, quand ils commencent à s'user, je coupe mes chiffons en 2 et je les transforme en essuie tout. Ils ont ainsi une deuxième vie !

Les microfibres passent-elles au sèche-linge ?

Oui, mais sur un programme doux

Comment laver mes microfibres ?

En machine, avec la lessive normale, mais sans assouplissant, sans eau de Javel. La plupart des fibres se lavent à 60°C (sauf le paillasson et les lingettes pour les lunettes), regardez dans les conseils d'utilisation.

Pourquoi utilise-t-on peu de produits avec les microfibres ?

Les microfibres Jemako sont à 200 à 300 fois plus fines qu'un cheveu et un peu taillées comme celui-ci, avec de minuscules écailles. Les écailles ramassent les microbes et les saletés, même dans les plus petits recoins. On n'a ainsi plus besoin de tuer les microbes puisqu'on les a retirés ! Ces petites écailles ramassent même le gras avec une efficacité redoutable : plus besoin de désinfectants ni de dégraissants !

Toutes ces particules sont délogées de la microfibre avec un simple passage sous l'eau (avec du savon au fiel dans le ménage de tous les jours, avec la lessive habituelle lors du passage en machine).

Pourquoi utiliser la microfibre Jemako ?

Il y en a plusieurs :

  • un gain de temps : qui dit pas de produit, dit pas de rinçage ! Le ménage est mieux fait, plus vite !
  • un gain d'efficacité : les produits que l'on utilise habituellement sont assez gras, c'est pour cela qu'il reste des traces sur les vitres, dans la cuisine, etc. Avec la fibre vous travaillez le plus souvent à l'eau donc vous n'avez pas de trace.
  • un gain pour votre santé et celle de vos proches puisque vous n'utilisez presque plus de produits. Vous n'avez plus à les toucher ni à les respirer !
  • un gain pour l'environnement : fini les molécules dont on ne connait pas la toxicité, fini les emballages plastiques, les bombes diverses !

J'ai utilisé de l'assouplissant, c'est grave ?

oui... vous avez tué votre microfibre !

En effet dans les assouplissant du commerce, il y a des silicones qui se déposent sur les microfibres et empêchent leur action. Et il faut au moins 40 lavages pour se débarrasser de l'assouplissant…

Pour éviter ce désagrément, remplacez l'assouplissant par l'Adoucissant mylia qui n'a pas ce défaut majeur !

Quelle différence entre les microfibres Jemako et celles de grande surface ?

Les microfibres sont de plus en plus répandues. Voici ce qui différencie une fibre Jemako des autres fibres :

  • leur finesse : pour s'appeler microfibre, une fibre doit être d’un diamètre inférieur à 1 détex (c'est l'unité de mesure des microfibres). Les microfibres Jemako sont beaucoup plus fines que cela. Par exemple, les microfibres de notre chiffon à sécher font 0.2 détex (c’est-à-dire que 10 km de fibres pèsent 0.2 g) ce qui fait toute la différence d’efficacité.
  • leur fabrication : les fibres Jemako subissent des traitements complexes de texturage (crêpage, frisure…) qui assurent une efficacité maximum.
  • leur tissage : nos fibres sont tissées non tricotées. Ainsi elles ne se détricotent pas si vous y faites un trou et les chiffons ne roulottent pas.
  • leur lieu de fabrication : elles sont fabriquées en Allemagne ce qui réduit le transport.


La microfibre Jemako est un outil de nettoyage de haute technologie. Jemako a ses propres laboratoires de recherche et a mis au point une microfibre de grande qualité que vous ne trouverez pas autre part car elle est protégée par des brevets internationaux. Cela donne une microfibre d'une efficacité remarquable déclinée dans une large gamme qui s'adapte à vos besoins.

Les microfibres ce n'est ni bio ni écologique !

Oui et non !

Non, on ne peut pas fabriquer de microfibre aussi fine avec des fibres naturelles. Les microfibres Jemako sont faites avec les déchets du pétrole.

Il existe bien des microfibres en bambou mais elles ont deux inconvénients. La partie réellement microfibres est de toute façon faite avec du pétrole et ce n'est que le complément qui est fait en bambou. Le bambou est effectivement écologique dans sa culture. Par contre pour transformer du bois en tissu, cela nécessite une grande quantité de traitements et produits chimiques qui eux sont loin d'être écologiques !


Les fibres naturelles, même bio, et en particulier le coton utilisé pour la fabrication des chiffons, sont souvent très consommateurs en eau pour leur culture et leur transformation en fil ce qui n’est absolument pas écologique. Et je ne parle pas des éponges, fabriquées également à base de pétrole et qu'il faut changer environ 1 fois par mois !


Nos microfibres permettent de faire le ménage à 90% sans produit d’entretien. De plus la durée de vie de nos microfibres est de plusieurs années, ce qui diminue l’impact des déchets.


Le bilan écologique global de la microfibre Jemako est donc positif.

Est-ce que la microfibre désinfecte ?

Avec une éponge classique, on laisse des saletés dans tous les recoins (par exemple dans la cuisine, je suis obligée de passer de temps en temps avec la brosse à dent ou un cure dent pour nettoyer le bord de l'évier ou de la gazinière). De plus une éponge est grossière et ne va pas dans les petits interstices, petits reliefs de la surface nettoyée. Je suis donc obligée d’utiliser un produit pour tuer les microbes que j’ai laissés.

Il faut savoir également que les produits que nous utilisons pour désinfecter ont une durée de vie limitée : quand le composant biocide du produit n'est plus actif, il ne reste que la base du produit qui est souvent grasse : un vrai festin pour les microbes !


Les fibres Jemako sont taillées de telle façon qu'elles sont comme des mini râteaux d'une efficacité redoutable : en passant la fibre sur la surface, on retire les déchets et les microbes jusque dans les moindres recoins. En passant ensuite le chiffon à sécher on retire toute l’eau : ainsi on a retiré tous les microbes (sans s’empoisonner) ainsi que la nourriture et l’eau dont ils ont besoin pour vivre. De cette façon, même les microbes présents dans l’air ne peuvent vivre sur la surface nettoyée. En retirant de façon mécanique les microbes, je n’ai pas besoin de les tuer !

Quels sont les labels des produits mylia ?

Les labels existants sont chers à obtenir et coûteux tout le temps où vous les avez. Nous ne voulons pas que nos clients payent pour cela, ce qui rendrait nos produits moins accessibles.

De plus, il n’y a que très peu de vérifications, il suffit souvent de bien s’acquitter de sa cotisation pour avoir la norme.


Par ailleurs, de nombreux produits, acceptés en bio, ne correspondent pas à nos valeurs :

   - pourquoi permettre un produit d’origine pétrolière ou une huile modifiée : en effet, toute manipulation a un coût pour l’environnement et peut être évitée le plus souvent. Mais ce sont des produits qui reviennent moins cher que leur équivalent naturel…

   - pourquoi permettre un produit estampillé bio mais qui vient de l’autre bout de la planète alors qu’il existe des produits équivalent à notre portée. Mais ce sont souvent des produits qui reviennent moins cher ou qui «font mieux» (une huile de «machin-chose» fait mieux sur une étiquette qu’une simple huile de tournesol achetée dans la région…)


Nous préférons ne pas avoir de label mais respecter notre client et les valeurs que nous lui proposons. Dans «biologique», nous préférons le terme «logique» ! Nous préférons des pratiques de bon sens qui garantissent à nos clients que tous nos gestes sont réfléchis pour ne pas compromettre la vie des générations actuelles et à venir. Prenons par exemple notre Crème de vinaigre : du vinaigre blanc (fabriqué en France), de la farine (achetée à un producteur local qui sème des blés anciens et moud lui même son grain), des huiles essentielles et c’est tout ! Les labels bio ne mettent pas en valeur cette politique. Chez nous, pas de greenwashing : nous quittons les "produits chimiques" pour aller vers des "produits logiques" !

Pourquoi utiliser des produits mylia ?

  • des produits efficaces, qui ont du sens : les produits que nous vous proposons sont d'abord testés dans notre atelier et auprès de nos partenaires. Et c'est grâce à vous et à vos remarques que nous développons nos produits. Nous ne sommes pas là pour vous vendre des produits qui ne vous serviront à rien mais pour que vous ayez les produits dont vous avez besoin !
  • des produits sains : pour la fabrication des produits mylia nous n'utilisons que des produits sains, naturels, sans produits d'origine pétrolière. Nos produits de base sont l'huile d'olive, du beurre de Karité, du vinaigre blanc, de la farine, du riz, du bicarbonate, des huiles essentielles…
  • vous diminuez votre impact écologique dû à la fabrication des produits. Nous n'utilisons pas de produits pétrolier, ni de produits inutilement transformés (quand nous utilisons de l'huile d'olive par exemple, c'est la même que celle que vous utilisez pour cuisiner, on ne lui a pas retiré ou remplacé certaines molécules comme c'est souvent le cas pour augmenter les marges des industriels). Quand nous utilisons de l'amidon, nous le fabriquons dans notre atelier avec du riz de Camargue. Quand nous utilisons de la farine, ce n'est pas une farine blanche de grande surface, c'est celle d'un agriculteur local qui plante des blés anciens pour augmenter la biodiversité.
  • vous diminuez votre impact écologique dû au transport : nous achetons les produits de base le plus souvent possible dans un rayon de moins de 100 km de notre atelier-boutique ! Nous fabriquons une grande partie de nos produits d'entretien dans notre atelier, le restant des produits ainsi que les produits cosmétiques sont fabriqués à moins de 20 km de notre atelier !
  • vous permettez à des producteurs locaux de vivre : en achetant local, vous créez 3 fois plus d'emploi qu'en achetant des produits industriels. Et les emplois créés sont des emplois qui ont du sens !


Ma pierre de citron s'effrite !

Il faut la laisser sécher avant de refermer le pot !

Si elle s'effrite, ajouter un tout petit peu d'eau sur les petits morceaux et appuyer bien avec le pouce pour les écraser et reformer ainsi votre "Pierre". Laisser sécher avant de refermer le pot.

Je trouve que le balai est trop lourd

C'est sans doute que vous le gardez trop près de vous ! Allongez le manche pour mettre la fibre un peu plus loin de vous, ainsi elle glisse mieux. N'essayez pas d'appuyer sur le balai, il ne nettoiera pas mieux, au contraire !

Paiement sécurisé
Commandez en toute sécurité
Livraison rapide

Expédition & Livraison rapide

Service client
À vos côtés 7j / 7 !

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,