DIY : faites vos baume pour -presque- tous les maux !

  • Pour faire un baume, rien de plus simple ! Il suffit de ceuillir des plantes, de les faire sécher et de les laisser infuser (on appelle cela un macérat). C'est tout, mais c'est tellement efficace !
  • Choisissez bien les plantes, en fonction de l'utilisation que vous voulez faire de votre baume !

 

Avant de commencer, n'oubliez pas : avant toute manipulation lavez vous soigneusement les mains et désinfectez tous les ustensiles et plans de travail avec de l'alcool à 70°C. L'hygiène est impérative pour un baume de qualité et qui se conserve !

Le macérat peut se faire à froid (cela demande au moins 1 mois) ou à chaud (il faut alors 2 heures de chauffe !).

 

Le matériel :

  • 1 pot de Baume Farniente . Le baume nourrit la peau et il se conserve longtemps. De plus cela permet d'avoir un baume assez solide mais pas trop, donc facile à étaler !
  • 1 poignée environ de la plante choisie.
  • 1 récipient type pot à confiture, 1 filtre (filtre à café, compresses stériles, tissus...), et 1 cuillère
  • pour la macération à chaud il vous faudra en plus 1 casserole pouvant contenir votre pot à confiture et si possible 1 thermomètre de cuisson.
helichryse

La plante

  • Quelle plante utiliser ?

On peut utiliser un grand nombre de plantes (voir fin de l'article) mais pour cette recette je vous propose les fleurs d'hélichryse. C'est une plante qui est redoutable contre les hématomes ...

  • Comment la ceuillir ?

Il vaut mieux ceuillir en fin de matinée quand la rosée a disparu et que le soleil n'est pas trop haut dans le ciel. Attention de ne pas cueillir sur le bord de la route ou proche d'un champs arrosé de pesticides... Attention également aux plantes protégées : l'hélichyse que j'ai utilisée vient du jardin d'une amie !

Vous devez cueillir environ une poignée de la ou les plantes que vous avez choisies

  • Comment l'utiliser ?

Mettez d'abord vos plantes à sécher au soleil : si les plantes ne sont pas bien sèches, vous aurez de l'eau dans le macérat et il risque de moisir... Quand les feuilles s'éffritent complètement c'est que tout est bien sec !

IMG_20210718_123008

La macération

  • Réunissez le matériel nécessaire et désinfectez plan de travail, ustensiles, mains !

Je vous explique d'abord le baume à chaud, je vous dirais un mot du baume à froid en fin d'article

  • Mettez le Baume Farniente dans votre pot type pot de confiture et posez le dans la casserole contenant l'eau chaude (attention, il faut que l'eau soit chaude mais non bouillante) puis mettez petit à petit vos plantes : il faut qu'il y ait un maximum de feuilles ou de fleur mais qu'elles trempent bien dans le baume, sans dépasser.
  • Maintenant il n'y a plus qu'à laisser faire : mettez le termomètre dans la préparation Baume-plante et surveillez. Idéalement la température doit se situer entre 40 et 45°C. Pour arriver à maintenir cette température, j'ai mis ma casserole sur le plus petit emplacement de la plaque à induction, température minimum (1+ sur ma plaque qui compte 9 graduations) avec à peine 1 cm d'eau au fond. J'ai posé un couvercle metallique assez épais au fond et j'ai mis mon pot avec la préparation par dessus : ainsi il n'est chauffé que par la vapeur d'eau et maintien la bonne température.
  • Faites chauffer ainsi pendant 2 heures puis laissez un peu refroidir (mais pas trop, il ne faut pas que le Baume fige à nouveau...)
IMG_20210718_153832

La filtration

  • Retirez le bocal de la casserole puis nettoyez cette dernière et séchez la avec beaucoup de soin avec le Chiffon à sécher Jemako !
  • Je n'avais pas de filtre à café, j'ai donc utilisé trois compresses stériles mises l'une par dessus l'autre à l'intérieur d'un tamis posé sur la casserole. Verser le contenu du bocal puis presser fermement pour retirer le maximum de baume. Mains nettoyées et désinfectées et bonne poigne exigées !

Vous obtenez un macérat avec une superbe couleur. Le mien est jaune soleil, celui au plantain a une jolie couleur verte...

IMG_20210718_154520

La mise en pot

Avant de transférer votre macérat dans son pot définitif vous pouvez y ajouter :
    - 20 gouttes d'huile essentielle en rapport avec les propriétés souhaitées de votre macérat !
    - 2 cuillères à soupe de cire d'abeille (vous aurez ainsi un baume plus 'solide')

Verser ensuite le contenu du bocal dans le pot de Baume Farniente nettoyé. Fermez soigneusement et étiquettez (nom de la plante et date de fabrication). C'est prêt.

Personnellement, je mets un peu de macérat dans un petit pot (j'utilise pour cela mes pots vide de Baume à lèvres Baiser gourmand) que je garde à portée de main et je met le gros pot au frigo pour qu'il se conserve plus longtemps !

 

macérat de café

Le Macérat à froid

Il est plus efficace que le macérat à chaud mais il demande beaucoup plus de temps et de patience pour se faire...

J'ai fait celui-ci avec du café (café moulu bio, bien sûr) ! Il a un effet tenseur, il draine la peau, c'est donc un macérat idéal pour soigner les poches sous les yeux... Mais vous pouvez le faire avec toute autre plante à votre convenance !

  • Faites fondre le Baume doucement au bain-marie, ajoutez petit à petit les plantes jusqu'à ce qu'elles soit tout juste recouvertes. Mettez un linge ou une compresse par dessus pour éviter que des insectes ou des cochonneries ne rentrent à l'intérieur et un sac en papier épais tout autour pour ne pas laisser passer la lumière. Laissez de côté pendant au moins un mois ! Il faut que vos plantes soient au soleil plusieurs heures par jour.
  • Au bout d'un mois, comme pour le macérat à chaud filtrer et étiquettez.

Quelle plante utiliser ?

Macérat à froid et à chaud peuvent se faire avec de nombreuses plantes !

  • La camomille pour les peaux irritées. Elle apaise les rougeurs, elle aide à cicatriser les petites blessures et elle est anti-inflammatoire.
  • La paquerette (oui oui, la petite paquerette qui colonnise si facilement la pelouse est en fait un véritable trésor !). Elle est idéale pour un soin galbant du buste et du décolleté, une huile de massage post-grossesse. En effet elle Il favorise la tonicité circulatoire des tissus, elle retend la peau, elle est décongestionnante et elle aide à la cicatrisation. Rien que ça !
  • Le plantain est anti-inflamatoire, anti-allergique et antiseptique. Il va donc calmer les démangeaisons et éviter que la piqure ne se surinfecte !. C'est une plante que l'on trouve dans tous les jardins, bords de chemin...Il existe un plantain à grandes feuilles et un autre à feuilles étroites, les deux conviennent.
  • Le millepertuis calme les petites brûlures et les coups de soleil. Il est également apaisant, ce qui peut en faire aussi un macérat idéal pour les massages ! On peut le mélanger avec du calendula (le 'soucis' de nos jardin).

Ce ne sont que des idées, vous pouvez faire un macérat avec un grand nombre de plantes !

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle
Paiement sécurisé
Commandez en toute sécurité
Livraison rapide

Expédition & Livraison rapide

Service client
À vos côtés 7j / 7 !

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,